NOIL

vignette crit'air
logo NOIL
L'équipe NOIL

  1. Accueil
  2. /
  3. Blog
  4. /
  5. Le fonctionnement des vignettes…

Le système des vignettes Crit'Air

Vignette Crit’Air : Qu’est-ce que c’est et à quoi servent-elles ?

La vignette Crit-Air a été  mise en place en 2017 par le Ministère de l’Intérieur & appliquées pour la première fois à Paris (à l’intérieur de l’A86) pour lutter contre la pollution des véhicules circulant dans la Capitale, le système Crit’Air repose sur l’année de production du véhicule. En effet, en fonction de son année, un véhicule doit répondre à des normes antipollution (en termes de bruit, d’émissions, etc.).

Vignette Crit’Air : Comment ça marche ?

Le système des vignettes Crit’Air est valable pour les 2 roues, les voitures, les camions et les poids lourds. Il permet de classer les véhicules de 0 (véhicules propres = électrique) à Non Classé (véhicules d’avant mai 2000).

Toutes les agglomérations possédant une Zone à Faible Émissions mobilités (ZFE-m) sont concernées par ce dispositif afin de garantir une meilleure qualité de l’air.

Vignettes Crit’Air : Quelles villes sont concernées ?

A l’heure actuelle, seules les villes de Paris, Rouen et de Grenoble utilisent le système de vignette Crit’Air mais plusieurs autres grandes métropoles où des ZFE vont être décrétées comme Marseille, Lyon, Reims, Nice, Toulouse, Montpellier ou Saint-Etienne vont instaurer ce système en 2022. A terme, ce sont toutes les agglomérations de plus de 150 000 habitants qui auront une ZFE obligatoire, soit 47 villes en France (Loi Climat du 22 Août 2021).

Le tableau ci-dessous permet de connaître le classement de votre véhicule 2/3 roues et la vignette Crit’Air qui correspond : 

Classement Vignette Crit’Air

Avantages et inconvénients de la vignette Crit’Air

Le système Crit’Air a plusieurs avantages, notamment le fait de limiter les émissions de gaz à effet de serre, réduire la circulation (car moins de véhicules autorisés à circuler simultanément), inciter le renouvellement du parc roulant, etc…

Cependant, il possède également plusieurs inconvénients comme le fait d’être “discriminatoire” pour les personnes n’ayant pas d’autres alternatives que d’utiliser leurs véhicules (et n’ayant pas les moyens de le renouveler par un plus récent), qu’un véhicule émettant beaucoup de CO2 peut être Crit’Air 1 alors qu’il va beaucoup plus polluer qu’un véhicule plus ancien mais plus petit (ex : Ferrari vs une citadine produite il y a 5-6 ans).

Il est néanmoins possible de passer d’une vignette Crit’Air mal classée, à une vignette Crit’Air pour les véhicules propres en conservant le même véhicule, par le biais du Rétrofit !

Par exemple, via les kits d’électrification NOIL, un Peugeot 103 qui peut être classé 4 ou même non-classé, peut devenir Crit’Air 0/véhicule propre donc électrique et ne plus être concerné par les restrictions de circulation ou les interdictions progressives de circulation dans les années à venir.

Vous pouvez retrouver nos différents kits disponibles chez NOIL via le lien suivant : https://www.noil-motors.com/

Le Rétrofit peut également permettre d‘éviter le stationnement payant dans plusieurs villes comme à Paris par exemple où les véhicules électriques sont exemptés de payer le stationnement !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à notre newsletter est confirmée.